Du cheval vapeur à l’usine connectée, l’industrie révolutionne le monde.

Depuis la nuit des temps, l’homme s’est appuyé sur les évolutions techniques et les progrès de la science pour diminuer la pénibilité du travail et passer progressivement de l’artisanat à l’industrie. Certaines de ces avancées ont été tellement significatives qu’elles ont eu un impact sur toute la société et méritent, à juste titre, le nom de révolutions industrielles.

L’histoire en recense 4.

1770…

La première révolution, apparait au Royaume-Uni à la fin du XVIIIe siècle avec l’invention de la machine à vapeur de James Watt et l’extraction massive du charbon qui vont influer fortement sur le développement des chemins de fer et de la marine, les échanges commerciaux et la mécanisation. C’est le début des industries textiles et métallurgiques qui vont, peu à peu, supplanter l’agriculture dans le modèle économique et contribuer à l’urbanisation du pays. Cette 1re révolution va s’étendre jusqu’au milieu du XIXe siècle aux autres pays européens.

1870…

La deuxième révolution industrielle intervient à la fin du XIXe siècle en Allemagne et sur la côte est des États-Unis. Elle résulte, elle aussi, de la découverte de nouvelles sources d’énergies (gaz, électricité et pétrole), de l’invention du moteur à explosion et du développement de la chimie de synthèse.

Dans les ateliers, le moteur électrique remplace peu à peu la machine vapeur et l’industrie automobile connaît un formidable essor. S’en suivront l’invention du télégraphe puis du téléphone, de l’aviation, les progrès de la sidérurgie qui vont bouleverser les moyens de communication et les échanges. C’est l’ère des usines gigantesques et des nouveaux principes d’organisation du travail pensés par les américains Frederik Taylor et Henry Ford.

1970…

C’est encore une fois l’utilisation d’une nouvelle énergie qui déclenchera la 3e révolution industrielle au début des années 1970 : le nucléaire. L’invention du microprocesseur Intel, des télécommunications, de l’informatique puis de l’ordinateur de bureau vont modifier en profondeur le visage de l’industrie et celui de la société. De nouveaux matériaux apparaissent, résines, siliconesC’est l’avènement – dans les lignes de production et dans les objets – de l’automatisation, de la programmation, de la miniaturisation.

Aujourd’hui…

La 4e révolution industrielle est la première à ne pas s’appuyer sur une nouvelle source d‘énergie. Son origine se trouve dans l’invention de l’Internet et la conjonction des domaines physique, numérique et biologique via l’Internet des objets, la réalité augmentée, l’intelligence artificielle, la RFID et la manne des données issues du Big Data.

En rendant possible la communication entre ces différents mondes et leur interaction en temps réel, l’industrie 4.0 permet de multiples applications propres à optimiser l’outil industriel et à accroître l’efficacité des process, y compris sur les lignes d’assemblage ou de distribution, en matière de dévracage et de bols vibrants : maintenance prédictive, anticipation des stocks, flexibilité, personnalisation, sécurisation, diminution des consommations d’énergie…

Le robot fait place au cobot. L’organisation du travail se fait de plus en plus flexible dans le temps et l’espace. L’homme, les machines et les ressources communiquent naturellement entre eux… L’usine connectée et intelligente (smart factory) est née !

Retour haut de page